Bienvenue

Bienvenue sur le site Beeehwatch...un autre regard de certaines brebis sur l'enseignement de la Watchtower Bible and Tract Society.

Beeeh oui!

BeeehWatch relève des éléments, faits et autres questions présents dans les publications ainsi que les croyances de la WB&TS.


1 Thessaloniciens 5:21: "Vérifiez toutes choses ; tenez ferme ce qui est excellent"

mardi 20 mars 2012

Blood Patch

Connaissez-vous le Blood-Patch?
A moins d'y avoir été (personnellement ou un proche) sujet, il est vrai que c'est une technique médicale que l'on connait peu.
Alors développons un peu.

D'après le définition:
"Le blood patch (BP) ou épidural blood patch, se définit par l'injection de sang autologue dans l'espace péridural lombaire. Il constitue le traitement de référence des complications de la brèche durale : le plus souvent les céphalées post-ponction dure-mérienne invalidantes mais également les troubles auditifs et les paralysies oculomotrices en rapport avec une brèche."

Grossièrement par exemple, suite à une ponction lombaire, il peut se créer une fissure et le liquide encéphalo rachidien s'écoule dans le corps et/ou sang. C'est très dangereux et même mortel!
Mais une solution existe! On prélève un peu de sang au patient avec une seringue, puis on injecte ce sang dans la brèche. On fait un "pansement" avec le sang du patient, un blood-patch! C'est une méthode qui a fait ses preuves et est très efficace.

Beeeh je pense que vous avez bien lu:

ON PREND DU SANG AU PATIENT ET ON LE RÉ-INJECTE DANS LE PATIENT!

Vous allez dire que je pinaille un peu, mais le fait est là, quelque soit la notion de temps!
On prend du sang, on le stock (dans la seringue) et on le ré-injecte, ni plus ni moins.

ON TRANSFUSE SONT PROPRE SANG.

Que nous dis la WT?

Km (Ministère) du 11/06 page 3:
"Pourquoi dois-je prendre des décisions personnelles concernant certains procédés médicaux faisant appel à l’utilisation de mon sang ?
Les chrétiens ne donnent ni ne mettent en réserve leur sang à des fins transfusionnelles ; toutefois, les principes bibliques ne s’opposent pas explicitement à certains procédés ou tests faisant appel au sang du patient. Chacun doit donc écouter sa conscience et décider s’il acceptera ou non certains procédés médicaux faisant appel à son sang."

Et plus loin que trouve-t-on dans la liste A VOUS DE DÉCIDER?
je vous le donne dans le mille le BLOOD-PATCH!
Avec la bonne définition, beeeh oui:

"BLOOD PATCH (PANSEMENT SANGUIN) ÉPIDURAL
Arrêt de l’écoulement du liquide céphalo-rachidien.
Une petite quantité du sang du patient est prélevéepuis injectée dans la  membrane entourant la moelle épinière, afin de refermer une brèche rachidienne d’où s’échappe du liquide céphalo-rachidien."
Beeeh il est vrai qu'une transfusion est une injection par perfusion intraveineuse, mais quand même! De qui se moque-t-on?
Il n'est évidement pas question ici de fragment de sang, l'utilisation complète du sang est évidente, au même titre qu'un stock de son propre sang en vue d'une opération.

N'y aurait-il pas une "petite" contradiction pour ce traitement laissé à la conscience de chacun?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire