Bienvenue

Bienvenue sur le site Beeehwatch...un autre regard de certaines brebis sur l'enseignement de la Watchtower Bible and Tract Society.

Beeeh oui!

BeeehWatch relève des éléments, faits et autres questions présents dans les publications ainsi que les croyances de la WB&TS.


1 Thessaloniciens 5:21: "Vérifiez toutes choses ; tenez ferme ce qui est excellent"

vendredi 9 novembre 2012

La traduction "Jéhovah"

Le tétragramme est traduit de l’hébreux de différente façon.
Les Témoins de Jéhovah, on choisit... Jéhovah.
Y aurait-il une contradiction de choisir cette traduction avec leur volonté de le mettre dans le Nouveau Testament?

En effet la WT nous explique pourquoi elle a choisit cette traduction du tétragramme en "Jéhovah".

Un argument qu'on trouve dans leur traduction de la bible, la TDMN en page 1676:
Dans le codex de Leningrad B 19A, qui se trouve en Russie et qui a été pris comme base pour la Biblia Hebraica Stuttgartensia (BHS), le Tétragramme est vocalisé en Yehwah, Yehwih, Yèhwih et un certain nombre de fois en Yehowah, par exemple en Gn 3:14. Dans l’édition du texte hébreu de C. Ginsburg (Gins.), YHWH est vocalisé en Yehowah. Alors que de nombreux traducteurs préfèrent la prononciation “ Yahweh ”, la Traduction du monde nouveau maintient la forme “ Jéhovah ”, qui est la forme usuelle depuis des siècles. Cette forme conserve, comme d’autres formes, les quatre lettres du nom divin, YHWH ou JHVH
Maintenant elle nous dit pourquoi on l'exprime "Jéhovah"... Et là c'est important:
D’autre part, voici ce qu’on peut lire dans Introduction à l’Ancien Testament, par G. Archer (Saint-Légier 1978, p. 63) : “ Mais les Juifs (...) commencèrent à ressentir des scrupules de prononcer le nom sacré, de peur de violer le troisième commandement. C’est pourquoi l’on se mit à substituer le titre ʼadōnāy (‘ Seigneur ’) à Yahweh lors de la lecture à haute voix. Pour signaler cette substitution, les Massorètes placèrent les voyelles de ʼadōnāy sous les consonnes de Yahweh, ce qui donna yehōwāh, soit ‘ Jéhovah ’. ” Et on lit en note : “ Pour des raisons phonétiques, la première voyelle ‘ a ’ de adōnāy devient ‘ e ’ après le y dans yehōwāh. 
On en conclu que le vocable "Jéhovah" serait une façon de lire à haute voix le tétragramme YHWH, en disant Adonaï et que finalement de nos jours c'est un mélange écrit des consonnes du tétragramme avec des voyelles.
Et le mot de base qui sert à introduire ses voyelles n'est autre que Adonaï qui veut dire "Seigneur" (normalement "Mes Seigneurs").
Donc en fait les TJ ne prononce pas le nom de Dieu mais ils vocalisent un mélange de mot, les consonnes du Tétragramme (ineffable) mélangé au voyelle qui servaient à prononcer Adonaï, mixé avec une sauce gréco-latine ....

C'est un peu léger quand on se dit les défenseurs et les témoins de ce Nom, non?

De plus, dans leur traduction, la WT soutient la réintégration de "Jéhovah" dans le NT.
Prétextant que les passages cités de l'AT dans le NT contenaient le tétragramme (ce qui est vrai), les auteurs n'auraient pas put écrire Kurios (Seigneur en grec) à la place du tétragramme.

Mais la WT s'est permise de remplacer quand bon lui semblait Kurios par "Jéhovah" qui en fait est une façon de prononcé Adonaï avec YHWH!

La WT se justifie, aussi d'une autre façon, est qu'une traduction moderne de la Bible, celle d'André CHOURAQUI remet le tétragramme dans le NT, je cite, toujours dans la TDMN page 1683:

À notre époque, on a la Bible de Chouraqui (1985) qui met IHVH dans les Écritures grecques chrétiennes. (Voir Mt 1:20, etc.) 
Mais ce qu'elle "oublie" de dire à ses adeptes et que Mr CHOURACHI surcharge le tétragramme par...Adonaï, IHVH-Adonaï, tiens encore!

Conclusion: Kurios veut dire Seigneur en grec et chose curieuse "Jéhovah" est un vocable des consonnes du tétragramme avec les voyelles d'Adonaï qui lui aussi veut dire... Seigneur!

Tout ça pour ça...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire